MEILLEURE CAMÉRA FACTICE :
GUIDE D’ACHAT ET AVIS 2022

Une caméra factice est idéale pour les personnes souhaitant protéger leur maison tout en évitant d’investir dans un système de sécurité coûteux et complexe.

Pour rendre une caméra factice aussi réelle que possible, les constructeurs jouent sur l’aspect fonctionnel mais aussi sur l’apparence. D’ailleurs, l’appareil peut tout aussi bien convenir en tant que caméra factice extérieure et intérieure. Ainsi, vous l’aurez donc compris, une caméra factice ressemble à une vraie caméra de surveillance, mais sans filmer.

Comme son nom l’indique, elle ne vous fournira donc aucune fonctionnalité ni option internes qu’apportent normalement les vraies caméras de surveillance (enregistrement, visionnage ou contrôle à distance). Néanmoins, elles vous permettront tout de même d’en dissuader plus d’un.

TOP CAMÉRA INTÉRIEURE
AlphaView
Caméra factice Alphaview à énergie solaire
COUP DE COEUR
Elro CDB27F
ELRO CDB27F Caméra factice d'extérieur en aluminium
TOP CAMÉRA EXTÉRIEURE
Renkforce 419706
Caméra factice Renkforce avec module solaire et simulation IR (Infrarouge)
Caméra factice Alphaview à énergie solaire
Logo Amazon fond blanc

Caméra factice
AlphaView

La caméra Alphaview est une caméra une fausse caméra de surveillance. Elle est idéale pour l’intérieur et l’extérieur.

En effet, son panneau solaire ainsi que sa résistance à la pluie en font une caméra factice autonome et robuste.

Elle permet aussi d’imiter parfaitement l’enregistrement d’une vraie caméra.

Cette fausse caméra est idéal pour dissuader les plus malintentionnés.

ELRO CDB27F Caméra factice d'extérieur en aluminium
Logo Amazon fond blanc
Logo Cdiscount fond blanc

Fausse caméra de surveillance
Elro CDB27F

Grâce à sa finition en aluminium, cette caméra factice Elro CDB72F imite de façon bluffante une vraie caméra.

De plus, ses matériaux lui permettent d’être résistance à la pluie mais aussi aux chocs.

Elle simule aussi un vrai enregistrement en faisant clignoter une lumière rouge. Elle sera donc visible de jour comme de nuit.

Caméra factice Renkforce avec module solaire et simulation IR (Infrarouge)
Logo Amazon fond blanc
Logo Mano Mano

Caméra factice
Renkforce 419706+

La force de cette fausse caméra de surveillance réside dans la simulation d’un système IR. Pour rappel, un système IR permet à une caméra de surveillance de pouvoir filmer dans le noir.

Grâce à cette option, les lumières s’allumeront une fois la nuit tomber et simuleront la vision nocturne.

Elle intègre également un panneau solaire lui permettant d’offrir une belle autonomie en rechargeant les 2 piles dont elle dispose.

Un coup de cœur pour  cette fausse caméra robuste et autonome.

Caméra IP Dôme attachée sur un mur blanc
Caméra de surveillance factice avec led IR
Deux amis hommes souriants se tenant debout et prenant une photo en mode selfie

Caméra factice : à quoi ça ressemble ?

Afin d’éloigner les tentatives d’effractions, les constructeurs de fausses caméras de surveillance n’hésitent pas à pousser l’illusion assez loin.
Pour cela, ils intègrent aux caméras factices :

  • des LED clignotantes pour imiter un enregistrement continu
  • de faux câblages pour simuler un véritable branchement

Sans compter qu’ils imitent aussi leurs formes. C’est pourquoi, on retrouve des appareils de surveillance aux formes de :

Comment choisir une caméra factice ?

Tout comme pour les caméras IP, vous pouvez choisir entre une caméra factice intérieure ou extérieure.
Si vous faites l’acquisition d’une caméra externe, il faudra vous assurer que celle-ci soit imperméable et résistante aux conditions météorologiques.

L’alimentation

Une caméra factice est alimentée par piles. De ce fait, il faudra régulièrement s’assurer que le système dispose d’une bonne autonomie. Sinon, vous pouvez dire adieu à l’intérêt principal de ce genre de matériel : dissuader.

☀ Pour pallier cette contrainte, les produits sont de plus en plus équipés de panneaux solaires permettant de garantir une plus longue autonomie.

Fausses caméras de surveillance, plus vraies que nature

Ces dispositifs de sécurité n’enregistrent rien. Par conséquence, ils doivent donc être le plus apparent possible afin de décourager les intrus en leur faisant croire que la caméra est réelle.

Cela signifie qu’une caméra factice doit être non seulement installée dans une zone visible, mais aussi, s’apparenter le plus possible à une vraie caméra pour résister à un œil affuté qui pourrait reconnaître la supercherie.

Les caractéristiques à favoriser

De bons matériaux

Avantagez la construction du boîtier avec des matériaux comme l’aluminium plutôt que le plastique. En effet, ce dernier rend le dispositif peu crédible et ne contribue pas à faire croire que la caméra est une vraie.

Détecteur de mouvement

Tout comme une vraie caméra, la caméra factice peut-être fixe ou rotative. Avec un système rotatif, la caméra simulera les bruits ainsi que les mouvements d’une véritable caméra. Cependant, ses mouvements sont aléatoires et peuvent être facilement détectables par un intrus.

Choisir une caméra avec un détecteur de mouvement permet de renforcer l’illusion sur l’authenticité du dispositif. Avec un détecteur de mouvement intégré, la caméra commencera à bouger seulement si elle détecte un mouvement extérieur.

LED clignotantes et alarmes

🚨  Certaines fausses caméras sont même dotées d’un voyant rouge simulant l’enregistrement en direct de la vidéo. Ce qui permet de déjouer plus facilement une effraction. Encore mieux, certaines caméras possèdent aussi une alarme intégrée. De sérieux atouts pour une caméra factice !

Efficacité d’un dispositif
de surveillance factice

Comme mentionné plus haut, une caméra factice ne dispose d’aucune fonctionnalité avancée, ni de système d’enregistrement. L’usage principal est d’éviter une intrusion en jouant sur un effet d’illusion et de dissuasion pour l’intrus.

De ce fait, une fausse caméra de surveillance ne sera jamais aussi efficace qu’une vraie caméra de surveillance. Ce genre de caméra présente quelques inconvénients dont vous devez être conscient :

  • Vous exposez votre maison à une éventuelle effraction si votre caméra est détectée comme factice. L’effet de trompe-l’œil disparaîtra et votre logement se retrouvera sans défense.
  • Vous n’aurez aucune preuve d’intrusion. Ainsi, il vous sera plus difficile de faire appel à votre assurance pour prouver le cambriolage, les éventuelles pertes ainsi que les dommages de votre logement.

⚠️ Privilégier une caméra factice au dépens d’une caméra IP, c’est s’exposer à un plus fort risque d’effraction. Et pour cause, certains cambrioleurs sont plutôt rusés (bien plus que vous imaginez). Il est aisé pour une personne expérimentée de faire la différence entre une caméra de sécurité factice et une vraie.

Sous cette réserve, il vous sera peut-être plus judicieux de vous orienter vers une vraie caméra IP qui vous protégera, alertera et permettra de garder un œil sur votre foyer.

☝ Mais ne lui enlevons pas son principal avantage : votre caméra factice aura tout de même son petit effet et réussira à dissuader les cambrioleurs les moins avertis.

Installer une caméra factice

Dans un premier temps, vous aurez besoin de choisir l’emplacement de la caméra de surveillance. Notre conseil : favorisez les zones visibles comme les couloirs, les portes d’entrées, au-dessus du garage, à la porte du jardin… Ainsi que les espaces que vous jugez “risqués” de votre logement.

Une fois le(s) lieu(x) sélectionné(s), vous pourrez vous concentrer sur l’installation de la caméra.
Dans la plupart des cas, la caméra factice vient avec un kit d’installation (vis + chevilles). Cela vous permet de fixer le dispositif contre un mur ou au plafond.

Faux dispositif de vidéosurveillance :
que dit la loi ?

Contrairement aux vrais systèmes de vidéosurveillance, les faux systèmes de sécurité n’ont aucune obligation concernant leur installation et leur utilisation.

En effet, il n’y a aucune restriction, ni texte de loi, concernant ces appareils de sécurité. Il est donc inutile d’engager des procédures administratives auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) pour déclarer votre matériel.