Qu’est-ce qu’un injecteur PoE – Bien le choisir

Aucun commentaire

Dans ce guide, nous nous concentrons essentiellement sur comment bien choisir un injecteur PoE. Et pour cause, si vous êtes ici, c’est que vous avez peut-être fait le choix d’acheter une caméra PoE.

🚀  Allez, c’est parti !

Tout d’abord, il faut savoir que lorsqu’on choisit une caméra filaire PoE, il n’est alors plus nécessaire de l’alimenter de manière électrique.

En effet, en connectant la caméra avec un simple câble Ethernet (RJ45), il est possible de faire transiter les données numériques et l’alimentation par ce même câble. Un réel gain en termes d’installation.

L’avantage principal, c’est qu’il n’est plus obligatoire de trouver une source d’alimentation proche de la caméra. En effet, avoir accès à une source électrique en extérieur est parfois un vrai casse-tête.

Et ce sera l’une des raisons pour lesquelles on préfèrera utiliser un injecteur PoE.

COMPATIBLE 802.3 AF
TP-Link TL-POE150S
Logo Amazon
Logo fnac
Logo Darty
COMPATIBLE 802.3 AF / 802.3 AT
Cudy Injecteur PoE/PoE+
Logo Amazon
COMPATIBLE 802.3 AF / 802.3 AT
Tenda Injecteur PoE/PoE+
Logo Amazon

Mais, suffit-il de connecter la caméra directement au routeur ? Non, car même avec une caméra PoE, le routeur auquel la caméra est connectée, n’est pas PoE.

C’est pour cette raison qu’un injecteur est nécessaire. En effet, l’injecteur va se placer entre la caméra et le routeur. Ainsi, il permettra de faire la jonction entre un équipement non PoE (le routeur) avec un périphérique PoE (la caméra).

Configuration avec Injecteur PoE                 Configuration sans Injecteur PoE

    

Injecteur PoE noir de la marque TP-LINK

L’injecteur PoE ressemble à un boîtier disposant de deux sorties Ethernet. Une pour relier le périphérique non Ethernet (généralement appelé LAN sur l’injecteur) et une sortie pour connecter l’appareil PoE (non visible sur la photo).

Par conséquent, il est seulement possible de connecter un seul appareil (parfois deux) sur l’injecteur.

Un injecteur PoE apporte donc une grande flexibilité lorsqu’on a besoin d’installer des appareils dans des endroits normalement difficiles d’accès et/ou où l’alimentation électrique n’est pas possible.

Injecteur PoE ou Switch PoE ?

L’injecteur PoE n’est pas le seul dispositif disponible sur le marché. En effet, il existe aussi des switch PoE.

Certains ménages disposent de plusieurs appareils réseaux : console de jeux, téléphone IP, caméra IP, alarme IP, etc … Or, pour fonctionner chacun de ces appareils doit être connecté à Internet et alimenté électriquement.

🤔  Mais comment connecter tous ces appareils à internet ?

Vous l’aurez compris, si vous disposez de plusieurs appareils ou comptez installer un réseau de caméras IP, il sera plus judicieux de choisir un switch PoE.

En effet, le switch dispose de plusieurs ports Ethernet et vous pourrez facilement connecter l’ensemble de vos appareils dessus.

Avantages d’un injecteur PoE

Facilité d’installation : Il suffit de connecter simplement l’injecteur PoE à la caméra et au routeur pour fournir les données et l’alimentation.

Flexibilité : L’injecteur PoE permet une grande flexibilité dans la configuration d’un réseau. En effet, en éliminant le besoin d’une caméra d’être alimentée et d’être proche d’une prise électrique, vous vous offrez le luxe de pouvoir placer votre caméra IP n’importe où.

Budget : L’installation d’une ou plusieurs caméras coûte déjà bien assez cher pour se soucier, en plus, de faire appel à un électricien pour pouvoir connecter l’ensemble des appareils. De plus, un injecteur ne coûte pas si cher. Comptez entre 20 € et 30 €

Stabilité : Contrairement à un switch, l’injecteur vous apporte une certaine stabilité dans l’ensemble de votre réseau. En effet, si vous disposez de plusieurs caméras et qu’un des injecteurs tombe en panne, cela n’affectera pas le reste de vos appareils.

En revanche, avec un switch, si l’un des appareils tombe en panne, c’e sont toutes vos caméras de surveillance qui deviennent hors service.

Quels critères à privilégier  ?

Maintenant que vous en savez plus, comment choisit-on un injecteur PoE ? Vous pouvez prendre en compte les 3 critères suivants pour vous aider dans votre choix.

1. Quantité de caméras à installer : Est-ce une ou plusieurs caméras que vous souhaitez installer ? Comme nous l’avons vu plus haut, l’injecteur PoE est capable d’alimenter 1 à 2 dispositifs maximum. Par conséquent, si vous souhaitez un parc de caméras IP PoE, nous vous conseillons de vous orienter plutôt vers un switch PoE ou un NVR.

2. Tension : Les caméras PoE utilisent soit du 12 V ou du 24 V. De ce fait, il est nécessaire de bien vérifier la documentation et les spécifications de votre caméra pour les faire correspondre à celle de votre injecteur. Ces informations sont généralement disponibles sur le site du constructeur.

3. Alimentation : Il existe deux normes PoE principales :

  • PoE (appelée aussi 802.3 af)
  • PoE + (appelée aussi 802.3 at)

Il faudra absolument que l’injecteur soit compatible avec celle de la caméra, sinon elle ne s’allumera pas.

Prenons pour exemple, la Reolink RLC-823A , l’une de nos caméras coup de cœur et l’injecteur TP-LINK POE150S

On peut noter que la norme des deux dispositifs sont différentes. Et pour cause, la caméra Reolink RLC-823A est une caméra PTZ, elle ne pourra donc pas fonctionner avec ce type d’injecteur. Il faudra, pour ce type de caméra, sélectionner un injecteur compatible PoE+.

Conclusion : il est absolument nécessaire de faire attention à l’ensemble de vos caractéristiques que ce soit au niveau de la caméra mais aussi de l’injecteur.

Article précédent
Quelle résolution d’image pour sa caméra de surveillance ?
Article suivant
Guide d’achat : Bien choisir sa caméra factice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer