Les différentes technologies des caméras de sécurité

Aucun commentaire

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe plusieurs familles de technologies pour les caméras de sécurité : analogique, IP, HDCVI/TVI, WiFi.  Avant de continuer, et comme déjà évoqué,  nous vous proposerons sur ce site uniquement des tests, avis et comparatifs de caméras IP intérieur et extérieur. En effet, d’après nos expériences, elles sont les meilleures sur le marché actuel et répondent aux besoins des particuliers. 

Ci-dessous, nous vous proposons tout de même un aperçu des différentes possibilités pour que vous puissiez comprendre réellement l’écosystème des caméras de surveillance.

L’analogique, la technologie du passé

L’analogique, c’était avant ! À ce jour, la vidéosurveillance analogique reste tout de même la plus répandue. Cependant, ce système de surveillance convient plus particulièrement aux entreprises et commerces dont les besoins se situent autour d’une vingtaine de caméras de sécurité. Cette technologie disparaît doucement au profit de l’HDCVI/TVI et de l’IP. Les caméras analogiques ayant été les premières à faire leur apparition, elles manquent parfois de caractéristiques et de fonctionnalités développées. 

Cependant si votre logement possède des câblages analogiques, la technologie HDCVI/TVI s’adapte facilement. Concernant la résolution des caméras analogiques, on parle en Ligne TV (LTV). De nos jours, avec l’augmentation et le quasi-monopole des supports HD, on utilise le pixel comme référence. On vous invite à lire notre article sur la résolution image des caméras de surveillance.

L’IP (Internet protocol), la technologie moderne

L’IP est la technologie la plus récente. Une caméra de surveillance est dite « IP » quand elle envoie et reçoit des informations via un réseau local ou par Internet. Ainsi, la vidéosurveillance par Internet permet de regarder les images filmées grâce à une simple connexion Internet en temps réel via votre smartphone, tablette ou ordinateur.

🌐 Cette fonctionnalité est très pratique. De nos jours, nous disposons d’un accès à Internet à portée de main, partout et tout le temps. On peut ainsi se connecter à distance à sa caméra IP peu importe où l’on se trouve. Pour être plus clair, il vous suffira de vous connecter à distance à votre box Internet. Votre caméra IP y est raccordée, que ce soit en filaire via un câble Ethernet/RJ45, ou sans fil via Wi-Fi. En plus, elles sont faciles à installer !

Une caméra IP dispose d’une technologie intéressante pour celles et ceux qui ne veulent pas de gros travaux ou pour les installations récentes. Les enregistreurs associés à cette technologie sont appelés NVR ou enregistreurs numériques. Avec une caméra IP, vos enregistrements pourront également être disponibles sur le cloud. 

🤔 Il est possible que sur notre site vous lisiez “IP PoE”. Vous vous demanderez alors : “C’est quoi le PoE ?” Cela signifie Power Over Ethernet. Pour faire simple, c’est toutes les données réseaux ainsi que l’alimentation en un seul et même câble.

La caméra de surveillance IP trouve de multiples usages dans le quotidien des particuliers. Sa fonction première étant de rassurer quant à la sécurité des biens et des personnes. Par exemple, vous allez pouvoir utiliser votre caméra de surveillance pour jeter un coup d’œil à l’intérieur de votre logement pendant les vacances de façon à vérifier que personne ne s’y est introduit.

Les caméras de sécurité IP se révèlent aussi très utiles pour les parents inquiets qui souhaiteraient, par exemple, s’assurer que leurs enfants sont bien rentrés de l’école. Enfin, les caméras IP peuvent s’avérer être d’une aide précieuse en complément d’un système d’alarme. En effet, elles vous permettront de vérifier la situation à distance en cas d’alerte. 

💡 À savoir : ce genre de système est assez évolutif dans le sens où vous pourrez ajouter d’autres caméras IP dans le temps pour élargir votre zone de surveillance. 

L’HDCVI/TVI (Haute Definition Composite Video Interface), l’entre deux

Le HDCVI est une technologie alternative, un entre-deux, entre l’IP et l’analogique, élaborée par la marque Dahua. Celle-ci permet à l’utilisateur de passer en haute définition (HD) sans avoir à changer ses câbles ou ses installations. En effet, un seul et unique câble, appelé “câble coaxial”, permet la transmission des signaux vidéo, audio et de contrôle. Les enregistreurs associés à l’analogique sont nommés DVR.

Le câble coaxial est un câble à deux conducteurs permettant d’alimenter et de récupérer le signal vidéo en un seul câble. D’ailleurs, on recommande souvent cette technologie lors de la rénovation d’une ancienne installation. Si un câblage est déjà présent, l’installation peut se faire à partir de celui-ci.

Le WiFi, la technologie IP sans fil

La technologie WiFi apparaît comme étant une des plus avancées. Ce type de vidéosurveillance repose évidemment sur une technologie IP mais aussi sur le principe d’une connexion sans fil. La caméra de surveillance WiFi est reliée à un récepteur qui transmet par ondes radios les images filmées à l’enregistreur ou au moniteur de contrôle. Pour faire simple, une caméra de surveillance WiFi est un équipement de sécurité auquel on peut se connecter à distance pour consulter les images transmises par l’objectif. 

📶  Une caméra de surveillance WiFi embarque un contrôleur radio grâce auquel elle est en mesure de communiquer avec un routeur sans fil ou une box Internet. La caméra appartient donc au réseau informatique du foyer, tout comme les tablettes, ordinateurs et les consoles de jeu. Cette liaison sans fil vous offre alors la possibilité de vous connecter à distance à la caméra.

En pratique, il vous suffira le plus souvent d’installer une application mobile sur votre smartphone. Grâce à celle-ci, vous pourrez accéder à des fonctionnalités supplémentaires, si toutefois votre caméra en dispose. Vous pourriez avoir accès au zoom, au déplacement de l’objectif, au micro ou à l’activation de la vision nocturne. Les caméras de sécurité offrent de nombreuses options, à vous de choisir celle(s) qu’il vous faut ! 

De nos jours, on trouve des caméras de sécurité WiFi de toutes les tailles et de toutes les formes. Certaines sont “invisibles” et dédiées à la surveillance intérieure de la maison. Les caméras intérieures discrètes sont conçues pour se faire oublier et filmer en toute discrétion. Cependant, cela ne les rend pas moins performantes. Elles proposent un large champ de vision grâce à un objectif grand angle. 

💡 Dans la mesure où la caméra WiFi se repose sur la connexion à Internet de la maison pour envoyer ses images, il n’est pas possible de s’y connecter si la box Internet est éteinte ou si la ligne (ADSL, fibre) est indisponible ou endommagée. D’ailleurs, la qualité des images transférées dépend de la connexion à Internet. Plus spécifiquement, de la capacité en upload, c’est-à-dire en envoi de données, ainsi que de la bande passante du réseau sans fil local. En principe, des équipements compatibles avec la norme WiFi N (802.11n) assurent le transfert sans fil d’un flux vidéo haute définition (1080p).

Article précédent
Caméras dômes : Avantages et fonctionnalités
Article suivant
Combien de caméras IP à la maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer