NVR – Bien choisir son enregistreur numérique

Aucun commentaire

Dans un système de vidéosurveillance IP, il est tout à fait possible de connecter un appareil appelé NVR (Network Video Recorder).

Avec cet enregistreur, vous allez pouvoir stocker et visualiser les données capturées de l’ensemble de vos caméras. Ces dernières, sont directement connectées au NVR soit par un câble Ethernet, soit via le WiFi.

Pourquoi utiliser un enregistreur NVR ?

Besoin d’enregistrer des fichiers volumineux

Comme nous l’expliquons dans notre article concernant la résolution image de sa caméra, un enregistrement vidéo peut être coûteux en termes d’espace disque.

Par exemple, une haute résolution d’image (12 MP) peut augmenter drastiquement la taille des fichiers à enregistrer. De ce fait, il n’est plus possible de stocker directement sur la mémoire interne de la caméra. 

Grâce à un enregistreur NVR, vous pourrez sauvegarder plusieurs Téra (To) de données. De quoi conserver plusieurs mois d’enregistrements.

Plusieurs caméras à surveiller

Du fait qu’un NVR dispose de plusieurs ports Ethernet/RJ45, vous allez pouvoir connecter l’ensemble de vos caméras de surveillance à celui-ci. En effet, ces enregistreurs permettent un affichage en mode mosaïque. Ainsi, vous allez pouvoir surveiller sur un seul écran l’ensemble de vos caméras de surveillance.

Comment choisir un enregistreur NVR ?

La marque de l’enregistreur doit-elle être identique à celle de la caméra ?

Généralement, oui.

Il est préférable de choisir la même marque pour la caméra de surveillance et pour l’enregistreur. La communication entre les deux sera simple et naturelle.

Enregistreurs PoE ou Non PoE ?

Il existe deux types d’enregistreurs : les NVR et les NVR PoE.

Mais, c’est quoi un enregistreur PoE ?

Un enregistreur PoE est un appareil NVR doté de ports PoE (Power over Ethernet) afin d’accueillir des caméras IP PoE.

Cela veut dire que le signal vidéo et l’alimentation électrique transitent par le même câble réseau RJ45. Donc au lieu d’avoir deux câbles, un pour le flux vidéo, l’autre pour l’alimentation, vous n’en avez qu’un. 👍

🔍 Un conseil : de ce fait, avant l’achat d’un système d’enregistrement, il faudra vérifier la compatibilité entre vos caméras de surveillance et l’enregistreur.

Néanmoins, même si votre caméra est de type PoE et votre enregistreur est Non PoE, vous pourrez connecter les deux. Toutefois, il faudra se munir d’un switch ou d’un injecteur PoE pour rendre possible la connexion entre les deux.

NVR vs NVR WiFi

📶  Il existe également des NVR avec WiFi qui permettent de gérer des caméras IP sans fil.
Généralement, ces appareils disposent de deux petites antennes permettant de capter le signal WiFi. Selon les marques, la portée est plus ou moins grande.

Même si le NVR est sans fil, il sera tout de même possible de connecter une caméra sur le port Ethernet.

Résolution identique ou supérieure à celle votre caméra

Vérifiez que les résolutions du NVR et de vos caméras soient compatibles. En effet, si la résolution du NVR est inférieure à celle de la caméra, vous allez devoir réduire la résolution de la caméra IP pour que l’enregistreur emmagasine le flux vidéo. Il serait dommage de disposer de caméra de 8 MP (4K) et de ne pouvoir enregistrer qu’en définition HD (1920 x 1080).

🔍   Un conseil : choisissez un NVR avec une résolution équivalente ou supérieure à celle de vos caméras.

Nombre de canaux

Avant de vous lancer dans l’achat d’un NVR, il faut savoir combien de caméras vous avez besoin et donc combien de caméras seront  connectées à l’enregistreur.

Ainsi, vous pourrez sélectionner le bon enregistreur avec le nombre de canaux adaptés (1 canal = 1 caméra prise en charge). Il existe des enregistreurs avec 4, 8, 16, 32, et même 64 canaux !

Capacité de stockage

Un des atouts des enregistreurs NVR est de pouvoir intégrer un ou plusieurs disques durs. Selon les spécifications de l’appareil vous pourriez, par exemple, intégrer 2 disques durs de 6To. Ça en fait de la sauvegarde !

Grâce à cela, il vous sera possible de sauvegarder vos enregistrements plusieurs semaines/mois.

Contrairement aux cartes SD qui permettent de converser les enregistrements seulement quelques heures/jours.

Article précédent
Les options d’une caméra de surveillance IP
Article suivant
Caméra de surveillance IP – Comment enregistrer et lire les images ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer